GeckoGeek.fr

Paradigme d'un lézard

Mercredi 18 Octobre 2017

Les consoles de salon baissent leur prix, sauf Nintendo

Par Vinz le 31/08/2009 dans Jeux Vidéo, Matériel | 0 commentaire

L’un des meilleurs argument pour faire vendre un produit reste son prix. Malgré sa position assez tranchée ces dernières années, Sony a bien comprit qu’il serait obligé d’effectuer cette action en vue de la mauvaise vente de sa console chérie. Même si la PS3 se vend un peu, on est loin des chiffres effectués par son aînée. Alors que la première PS3 se vendait pour 499€, Sony a annoncé durant la GamesCom’09 qu’elle serait dorénavant au prix de 299€. Pour le matériel disponible à l’intérieur (console “next-gen”, lecteur Blu-Ray, …) c’est un bon investissement (du moins si vous possédez une télévision full HD géante).

PS3 Slim
PS3 Slim
Xbox 360
Xbox 360

Toutefois Microsoft n’a pas attendu longtemps pour modifier ses prix, et sa Xbox 360 a baissé de 50€. La console reste ainsi encore en dessous du prix de la PS3, même “l’élite” (disque dur de 120Go) est à 249€ (mais sans le câble HDMI). Le choix entre ces deux consoles se finit finalement par une préférence de marque. Les exclusivités se faisant dorénavant rares, la choix entre la Xbox ou la Playstation pour ses propres jeux n’est plus un très bon argument. La PS3 reste une console assez préférée des Français par son histoire (même si les dirigeants de Sony ont toujours eu des propos assez dégradants sur les Européens … ou une communication de merde, à vous de choisir). Toutefois la Xbox 360 se dote d’un panel de jeux un peu plus intéressant (plus de jeux à la demande, de jeux Xbox Live, de jeux communautaires en ligne, …) et d’un service Online de qualité supérieure (mais certes qui coûte 6€ / mois, toute qualité a son prix). Sony fait des efforts avec son PSN et son “Home”, mais cela serait sans se pencher sur l’histoire de ce dernier assez sombre (base de code reprise, nombreuses failles, …). Mais finalement le principal reste les efforts développés et on ne peut qu’acquiescer que ces deux géants font leur possible.

A coté de cela se situe Nintendo avec sa WII qui n’a pas changé de prix depuis sa sortie : 249€, la PS3 est quasiment à la même hauteur. Si on analyse les composant de la console (ou de ses accessoires), on peut facilement leur deviner une marge énorme pour le géant Nippon. On pourrait penser que Nintendo a beaucoup investie dans sa “WiiMote” ! Certes, elle est l’une des premières à avoir percé le domaine (après la Dreamcast et quelques accessoires peu connus du public,… mais paix à son âme !), mais les technologies derrières sont loin d’être très compliquées en R&D (surtout à l’époque de la WII).  Mais la WII ne se rattrape même pas avec un service Online correct. Certes il est gratuit, mais pour la plupart du temps lent et peu “ouvert”. On est loin d’avoir les même possibilités de créations de parties en ligne qu’on peut retrouver chez les deux autre concurrent. On peut néanmoins retrouver des portages de NES/SNES (&co) sur le marché à des prix exorbitants (mais c’est un peu la mode de vendre des oldies 2 fois leur prix réel, surtout dématérialisé et sans améliorations).

WII en or
Une WII en or… c’est un peu le concept

Finissons par un petit point sur le prix des jeux. A l’heure actuel un jeu de Xbox 360 ou de Playstation 3 se vend environ 70€. Si on regarde 10 ans en arrière on était aussi dans les 400/500 Francs (~80€) (oula, mot nostalgique ^^). Donc on pourrait se dire que si les prix en sont à ce stade à l’heure actuelle ce n’est pas si “anormal”. Toutefois cela serait sans prendre en considération que le domaine était bien moins développé qu’aujourd’hui. Les gens n’étaient pas nombreux à avoir une console (mais peut-être plus que ceux qui avaient un Ordinateur ^^, cela serait à calculer !). Et donc pour développer un jeu il fallait plus investir et vendre plus cher. Donc pourquoi de nos jours les jeux sont-ils si cher ? Entre les grosses bouses qui se vendent très bien (sans prendre d’exemples hein) et les jeux cultes qui se vendent moins bien les éditeurs ont des secteurs pour les bénéfices, et d’autres pour les “risques”. Toutefois cela serait sans prendre en considération le gros fléau du téléchargement illégal. Après la musique il est dorénavant possible de télécharger des jeux grâce aux débits Internet bien plus importants que nous disposons. Même si certains titres se vendent très bien, la plupart restent une proie facile au piratage, et donc un manque de bénéfices. Exemple concret de société limitant les risques : Blizzard qui annonce qu’il n’y aura pas de mode LAN (entendez par là jouer sans connexion internet) pour StarCraft 2 (et Diablo 3 en passant). Sans pouvoir jouer illégalement à un jeu à plusieurs sur offline (ou online) le désir de se le procurer sans payer faiblit. Toutefois cela apporte des contraintes pour l’éditeur et aussi pour le public qui achète ses jeux. Mais bon, on fera probablement un billet plus complet sur le sujet une autre fois :-)

Donc pour résumer : c’est le moment d’investir dans une console de salon si vous en souhaitez une (ou d’attendre Noël pour d’autres promotions). Le choix de la console se fait en fonction de ce dont vous avez besoin (jouer régulièrement, occasionnellement, seul, à plusieurs, à quel type de jeux, …). Les technologies de motion capture sur ces consoles sortiront d’ici une petite année. D’ici là patientons avec les hits de fin 2009 et début 2010 qui s’avèrent forts intéressants.


Laisser un commentaire